entete
Accueil
S'inscrire à
la lettre de l'Epco

Agenda
Enseignements
Bibliothèque
L'Ecole Psychanalytique
du Centre-Ouest
L'Association Lacanienne
Internationale
Publications
Liens Divers
Espace Membres
ligner

Enseignements et Groupes

Poitiers 2017-2018

 

Lecture cordonnée de Freud et Lacan

Le séminaire « Le Moi dans la théorie freudienne et dans la technique de la psychanayse »

Il s’agit de poursuivre la lecture de ce séminaire de 1954-1955.

La première séance sera une reprise du séminaire afin de permettre à de nouvelles personnes intéressées de rejoindre  le groupe.

3ème jeudi,  de 21 h à 23 h.

Contacter : Christian Lemaire : 06-50-32-50-18, Michèle Saïdi : 06-89-62-90-86.

 

Lecture cordonnée de Freud et Lacan

La querelle du phallus

Séminaire animé par Alain Harly.

Séance inaugurale le jeudi 12 octobre 2017 à 20 heures.

Les séance auront lieu en principe  le deuxième jeudi du mois (sauf pendant les vacances scolaires ; au mois de mai , ce sera le jeudi 3  ), de 20 heures à 22 heures à la bibliothèque du C.H.U.

 Bien sûr l’intitulé pourrait nous convoquer du côté du conjugo. Car au fond qu’en est-il de l’essence de la querelle ? La soupe à la grimace ne nous en donne telle pas une belle illustration ? Bien sûr cela peut glisser jusqu’à la cruauté la plus raffinée. Qu’on songe à la quête d’Isis, ou à la terrible vengeance de Médée si on laissait aux antiques figures la charge de représenter ces passions. A moins qu’on puisse en rire aussi, c’est bien le parti que la comédie a su prendre, et c’est encore plus saisissant quand c’est chanté : Ecoutons Cosi fan tutte .

Va t-on trouver dans les hautes sphères de la sublimation une résolution ?  Ce serait témoigner d’une bien courte mémoire. De La querelle des Universaux de l’époque médiévale aux guerres de religions des temps passés ou des plus actuelles, on admettra facilement que la culture y réussit assez mal. C’est bien le constat amer que Freud dressait dans son « malaise dans la culture ».  

Mais ne risque-t-on pas de s’y perdre dans toute ces avenues ? Alors il ne serait pas mal venu ici de reprendre les débats qui ont pu agiter le mouvement analytique à propos de la phase phallique et du phallus. Comme on sait Freud avait l’idée d’une libido unique coté garçon comme coté fille. Ce qui ne fut pas du gout de tous ses élèves, au point qu’une controverse qui était restée discrète de son vivant éclata après sa disparition, surtout à vrai dire dans les écoles anglo-saxonnes. Le groupe français était resté dans une prudente distance. C’est Jacques Lacan qui réveilla l’affaire avec une proposition pour un congrès sur la sexualité féminine en 1958.

Dès lors il ne cessa de remettre sur le métier cette délicate question durant tout son enseignement pour en arriver à des propositions dont on mesure encore mal aujourd’hui l’audace avec par exemple ses formules de la sexuation, ou encore le nouage borroméen qui est un essai d’écriture de ce qu’il va appeler le non-rapport-sexuel.

Saura t’on nous servir des outils qu’il nous a laissé pour interroger ce rapport complexe du parlêtre à la sexualité, y compris sans doute pour en saisir les mutations contemporaines.

Ce sera le mouvement de ce séminaire que de reprendre les textes freudiens sur cette question, de situer les diverses critiques qui ont été faites, d’apprécier les enjeux théoriques et pratiques de cette querelle. Nous approcherons quelques auteurs qui y ont participé et aborderons les propositions de Lacan.

A chaque séance, nous aurons un texte de référence  à partir duquel rien n’empêchera qu’une disputatio se développe.

Le groupe est ouvert. On peut imaginer que ce projet nous engagera sur deux années. Pour s’y inscrire, il faut prendre contact avec Alain Harly : Mail : alaiharly@wanadoo.fr. Tel :05.49.88.84.09.

Préparation du Séminaire d’été,

Étude du séminaire III de J. Lacan, Les structure Freudiennes des psychoses

Rima Traboulsi (06 71 57 84 80)

Date et horaire : le 2ème mercredi de chaque mois  de 21h à 23h.

Lieu : Centre de documentation du Centre Henri Laborit, Pavillon Jamet, Poitiers.

 

Psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent

Groupe de Psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent

Rima Traboulsi (06 71 57 84 80)

Date et horaire : le 4ème jeudi de chaque mois  de 21h à 23h.

Lieu : Centre de documentation du Centre Henri Laborit Pavillon Janet, Poitiers.

Groupe ouvert aux personnes engagées dans un travail auprès d’enfants et/ou d’adolescents.  Il propose, à partir de situations cliniques, une lecture psychanalytique articulée au recueil de Jean Bergès « Le corps dans la neurologie et dans la psychanalyse ».

Séminaire de clinique analytique

Clinique psychanalytique de l’adulte

Responsable : Alain Harly  Tel : 05.49.88.84.09.   Mail : alainharly@wanadoo.fr

Jour, horaire, date : deuxième jeudi du mois, de 9 heures à 10 heures 30. Lieu : 51 bd du Pont Joubert à Poitiers

Argument : Ce séminaire  concerne plus spécialement des praticiens engagés dans une pratique d’orientation analytique (en privé ou en institution).

Le nombre de participants est limité.

 Séminaire

Serons-nous pouâtes assez ?

Responsable : Marie-Christine Salomon-Clisson@orange.fr

Tél : 06.79.78.40.43

La pratique analytique n’est pas sans lien avec la poésie, ne serait-ce que dans la mesure où l’efficace d’une interprétation tient moins à sa valeur explicative qu’au maniement du signifiant. C’est par un usage poétique de « lalangue » que l’acte analytique aurait sa portée réelle, telle est l’une des voies nouvelles que nous invite à suivre Lacan à la fin de son enseignement. Mais alors, quelle leçon recevoir des poètes ?

Cette année, nous poursuivrons notre réflexion sur l’interprétation en psychanalyse en lien avec l’acte des poètes afin de proposer des journées sur ce thème.

Après avoir interrogé le poète Jean-François Mathé sur la question de l’écriture poétique, transcrit la conférence d’Yves Bonnefoy « La parole poétique » et prolongé notre élaboration à partir des siennes, nous nous intéresserons à la question de la traduction lors de notre première séance.

Ce groupe est ouvert, mais nécessite un engagement pour l’avancement de notre projet.

 Quatre séances sont prévues :

Le samedi 14 octobre 2017 de 10h à 13h, à Poitiers

Le samedi 13 janvier 2018 de 14h30 à 17h30, à Poitiers

Le samedi 7 avril 2018 de 10h à 13h, à Limoges

Le samedi 23 juin 2018, de 10h à 13h, à Thouars

 

Séminaire

Initiation à la topologie lacanienne

 Responsables : Jean-Jacques Lepitre, mail : jean-jacques.lepitre@wanadoo.fr ; Rima Traboulsi, mail : rima.traboulsi@hotmail.fr ; Claude Savinaud, mail : Claude.savinaud@wanadoo.fr ; Alain Harly, mail : alainharly@wanadoo.fr

Jour, horaire, date : Les séances ont lieu le samedi matin, de 10 à 13 heures.

Argument : Lacan dans son enseignement n’a eu de cesse de faire appel à des supports mathématiques, logiques et topologiques, mais en les soumettant à chaque fois à des aménagements, à des déplacements, à des torsions propres à témoigner de la structure du sujet de l’inconscient.

L’étude de ses séminaires nous confronte à ces curieux objets, à ces étranges discours qui peuvent dérouter, voire provoquer quelques rejets. Il s’agirait dans ces séances de procéder à une sorte d’exorcisme en  nous familiarisant avec quelques objets topologiques dont Lacan a fait usage comme le schéma optique, la bande de Moebius, le cross-cap, le tore, le nœud borroméen, etc.

 

Psychanalyse et travail social

Ah…Vieillir !

Un groupe à géométrie variable s’est constitué depuis 2015 dans la perspective d’interroger la question du vieillir pas seulement dans son aspect gérontologique et ses contingences somatiques, mais aussi dans son procès subjectif. Personne n’est sans savoir que cette question s’impose au sujet humain d’entrée de « je » et se déploie sous différentes occurrences selon les âges de la vie : naissance, sevrage, adolescence, parentalité, ménopause, sénescence, etc. Mais comment se dit le sujet dans tous ces rendez-vous ?

Il y avait eu au départ de ce groupe l’idée d’un colloque qui viendrait clore ce travail. Mais il est vite apparu que nous étions bien loin d’une possible conclusion. Il fut dit qu’il nous fallait faire encore un tour, disons « au moins un », en maintenant le style d’un échange ouvert entre praticiens, qu’ils soient infirmiers, psychologues, médecins, psychomotriciens, assistants sociaux, éducateurs, psychanalystes, etc.

C’est donc tout autant les élaborations doctrinales que les expériences cliniques qui sont convoquées et qui nous relancent d’une fois l’autre dans un cheminement qui pour l’instant n’a pas préciser son terme. Il se maintient cependant que ce travail collectif aura à envisagée une ponctuation, mais sous une forme qui reste à définir.     

Toutes personnes intéressées par cette thématique, y compris pour celles qui n’y auraient pas participées jusqu’ici, qui ne seraient pas membre d’une des associations organisatrices soit, outre l’ EPCO , l’Association des psychologues en gérontologie du Poitou-Charentes, le Collège de psychiatrie, et l’Association médecine et clinique psychanalytique, peuvent s’y inscrire en adressant un  mail à l’ adresse suivante : epco2@wanadoo.fr

Des ateliers auront lieu tous les deux ou trois mois, des samedis matins à Poitiers salle de réunion de la bibliothèque du CHL à Poitiers, de 10 heures à 13 heures.

Pour l’année 2017-2018, le calendrier est le suivant :

Samedi 23 septembre 2017 de 10 à 13 heures.

Samedi 16 décembre 2017 de 10 à 13 heures.

Samedi 17 mars 2018 de 10 à 13 heures.

Samedi 9 juin 2018 de 10 à 13 heures.

Contacts : Estelle Laterrade : laterrade.estelle@orange.fr,  Philippe Texier :phtexier@free.fr , Pierre-Henri Mauduit : hyperappart@free.fr, Alain Harly : alainharly@wanadoo.fr

 

Crime et chatiment : Réflexions  pour une criminologie lacanienne
Il s'agira d'élaborer ensemble  quelques uns des repères conceptuels, éthiques et cliniques de la psychopathologie psychanalytique appliquée à la criminologie. Une clinique psychanalytique d’orientation lacanienne traversée par les enjeux sociaux et politiques de la criminalité.
La psychanalyse à depuis ses début chercher à développer une approche originale des sujets criminels, de leurs actes et de leurs traitements, fondée sur  une clinique du cas par cas, attentive au réel auquel le sujet a affaire.

Au delà de l'acte criminel nous nous intéresserons à la sanction et à la peine. Peut-il exister une clinique du juridique?

Pour cela nous partirons de la lecture des textes de Lacan consacré à la criminologie, ("Ecrits" 1966, "Autres écrits"2001) puis nous poursuivrons au gré d'autres textes proposés par les participants. 

Répondants : Claude Savinaud, Tel. 05 49 66 29 43 ou Mail: claude.savinaud@wanadoo.fr et  Alain Harrault, Tél. 06 89 35 33 32 ou Mail  amharr37@gmail.com